Booking.com

L’école coranique aurait été fondé au début du 14ème siècle par le monarque marocain Abou el Hassan. Seulement avec le règne des Saadiens qui agrandirent et redécorèrent le bâtiment en 1570, la Madrasa devint le plus grand collège islamique du Maghreb. Région. Jusqu’à 900 étudiants y auraient vécu pour étudier le droit et la théologie. La monarchie les soutenait en fournissant de la nourriture et des logements – la cuisine devait cependant être faite par les étudiants eux-mêmes. La Madrasa Ben Youssef a été transformée en musée en 1960 et, depuis sa rénovation en 1999, c’est l’un des sites les plus populaires de Marrakech. La porte de bronze à l’entrée du collège, ornée de belles sculptures en bois de cèdre et de mosaïques, est un chef-d’œuvre impressionnant de son temps.

À travers un passage, vous atteignez l’intérieur avec son grand patio, en marbre avec un bassin d’eau artistiquement décoré en son centre. Toute la cour intérieure est bordée de belles mosaïques, ses murs et ses colonnes sont ornés de sculptures et de stucs exceptionnels. Profitez d’une vue fabuleuse sur ce chef-d’œuvre de l’architecture orientale à partir du deuxième étage où vous trouverez également les chambres des étudiants du collège disposés autour des petites cours intérieures et le grand patio. À côté du patio, il y a une salle de prière caractérisée par trois colonnes de marbre. En levant les yeux, vous pouvez voir le dôme impressionnant – astucieusement conçu à partir de bois de cèdre avec 24 petites fenêtres mosiac en elle.

La medersa s’articule autour d’une grande cour avec une piscine centrale pour les ablutions. Les bâtiments sont recouverts d’une abondance de décorations: bois de cèdre sculpté, stuc élégant et carreaux de zelliges colorés. Certains éléments de la medersa sont remarquablement similaires au palais de l’Alhambra à Grenade, indiquant que des artistes andalous ont probablement été amenés d’Espagne pour le projet. Au fond de la cour se trouve une grande salle de prière qui contient la décoration la plus élaborée. L’intérieur est couvert d’une abondance de motifs de cônes de pin et de palmiers, qui sont utilisés autour du mihrab pour créer une apparence tridimensionnelle. Tout au long de la medersa, il y a beaucoup d’inscriptions arabes en stuc et en zelliges, dont la plus commune est l’invocation du bismillah: « Au nom d’Allah, le Compatissant, le Miséricordieux ». Au-dessus de la cour centrale se trouvent les petites fenêtres des minuscules dortoirs d’étudiants. Les chambres sont disposées autour de petites cours intérieures bordées de fines balustrades en bois. Près de 900 étudiants ont déjà été logés ici, et il est difficile d’imaginer comment ils se sont tous faufilés. Par l’escalier dans le vestibule d’entrée, les visiteurs peuvent explorer toutes les pièces et profiter de belles vues sur la cour.